#meurtre (10)

Les corps sans vie d'un couple marié ont été retrouvés dimanche soir dans leur maison à Norton Fitzwarren, près de de Taunton, au Royaume-Uni.

Ce sont des voisins qui ont donné l'alerte après avoir entendu des cris. Les policiers, arrivés sur les lieux, n'ont pu que constater les deux décès.

Stephen Chapple, professeur d'informatique âgé de 36 ans, et sa femme Jenny, âgée de 33 ans, ont été tués à coups de couteau.

Leurs deux enfants, âgés de 5 et 6 ans, ont été retrouvés vivants et en bonne santé dans leur chambre située à l'étage. Ils dormaient paisiblement et n'ont rien entendu.

Un voisin, un ancien soldat de 34 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. Un banal différend au sujet de places de parking serait à l'origine des faits.

Depuis trois mois, les tensions s'étaient intensifiées. Les voisins laissaient chacun leur voiture devant les allées de l'autre, se bloquant mutuellement le passage. Une fois, Jenny avait percuté avec sa voiture un des véhicules de son voisin en rentrant chez elle.

Le suspect a été inculpé de double meurtre. Quant aux deux fils des victimes, ils ont été confiés provisoirement à la sœur de Jenny.

Lire la suite...

Dimanche matin, une voiture a été retrouvée carbonisée à Santa Margarida da Serra, près de Lisbonne, au Portugal.

A l'intérieur de la carcasse, les secours ont découvert le cadavre calciné d'un enfant de 3 ans.

A proximité du véhicule, gisait le corps sans vie du père du garçonnet, âgé de 44 ans

Il est décédé d'une balle dans la tête. Une arme à feu a été retrouvée à côté du cadavre.

Clemens Weisshaar et son fils Tasso étaient portés disparus depuis une semaine.

C'est la mère de l'enfant, Phoebe Arnold, qui avait signalé leur disparition car Clemens ne lui avait pas ramené Tasso à l'issue de son droit de visite.

Tout porte à croire que le père a tué son fils, avant de mettre fin à ses jours. Leurs décès remonteraient à trois jours.

Les parents avaient voyagé un peu partout dans le monde, à New York, en Allemagne et au Portugal avant de se séparer, en juillet dernier.

Lire la suite...

David Fuller, 67 ans, est jugé devant une Cour de justice au Royaume-Uni pour les meurtres de deux jeunes femmes et pour les viols d'une centaine de cadavres.

En 1987, l'accusé, alors âgé de 33 ans, a violé et assassiné Wendy Knell et Caroline Piercedeux, 2 jeunes femmes de 20 et 25 ans, à Tunbridge Wells, dans le Kent.

Il a également violé au moins 99 cadavres, dont 78 ont été identifiées. Parmi ces victimes, trois mineures et plusieurs femmes âgées de plus de 85 ans.

«Entre 2008 et 2020, Fuller s’est filmé en train d’abuser sexuellement des corps de femmes et filles dans deux morgues de l’hôpital de Tunbridge Wells auxquelles il avait accès du fait de son métier de superviseur de la maintenance» a précisé le parquet.

Il a notamment violé le cadavre d'Azra Kemal, 24 ans, décédée en juillet 2020 après être tombée d’un pont, qui reposait à la morgue du Tunbridge Wells Hospital.

 

9780368666?profile=RESIZE_710x

Lorsqu'elle l'a appris Nevres Kemal, sa mère, a été abasourdie.

«J’avais passé deux heures à la morgue à dormir avec elle. Et cela m’a apporté une sorte de réconfort. Je ne savais pas que ma fille avait juste avant été violée», a témoigné au tribunal sa maman, .

L'accusé risque la prison à vie.

Lire la suite...

Dimanche dernier, deux jeunes hommes ont été tués par balles dans le quartier de Grazailles à Carcassonne, dans l'Aude.

Billel Doussas, 21 ans, était appuyé contre une voiture rue de Marignan lorsqu'il a été abattu par une balle tirée depuis la fenêtre d'une habitation.

Une seconde balle a été tirée depuis la rue, atteignant Anas El Madani, 18 ans, qui se trouvait dans l'habitacle du véhicule.

Les deux victimes ont été déposées vers minuit par une voiture devant l'hôpital. L'un des hommes était déjà mort à l'arrivée des soignants, l'autre est décédé sur la table d'opération vers 1h30.

Dans cette affaire, plusieurs personnes ont été interpellées jeudi et placées en garde à vue.

Seule l'une d'elles a été mise en examen pour meurtre et tentative de meurtre et a été écrouée samedi à la maison d'arrêt de Perpignan.

Les autres gardés à vue ont été remis en liberté "parce qu'il n'est pas apparu à la lumière des déclarations qui ont été faites qu'il pouvait leur être reproché une participation aux faits criminels ou délictuels pour lesquels l'enquête est ouverte" a expliqué le procureur de Narbonne.

Pour l'instant le mobile de ce double meurtre est inconnu. Les deux victimes n'étaient pas connues des services de police pour trafic de drogue.

Une marche blanche aura lieu ce dimanche à Carcassonne pour rendre hommage aux deux jeunes hommes.

Lire la suite...

Christiane K., 28 ans, a comparu cette semaine devant une cour de justice pour l'assassinat de ses 5 enfants âgés de 1 à 8 ans.

Les faits se sont déroulés le 3 septembre 2020 à ​​Solingen, dans l’Ouest de l’Allemagne.

L'accusée avait découvert que son ex-compagnon, qui est le père de ses enfants, vivait avec une autre femme.

Folle de rage, la jeune femme avait drogué la boisson de ses enfants et elle avait fait couler un bain. Puis, un par un, elle les avait conduits dans la salle de bain et les avait étouffés ou étranglés.

Avant de les enrouler dans des serviettes et de placer chacune des trois fillettes de 1, 2 et 3 ans, et des deux garçons de 6 et 8 ans sur leurs lits respectifs.

La jeune femme est ensuite allée cherche l'aîné, âgé de 11 ans, à l'école, qu'elle a envoyé chez sa grand-mère.

Puis Christiane K. a tenté de se suicider en se jetant sous un train à la gare de Solingen. En vain.

Interrogée par la police, la jeune femme avait tenté de faire croire qu'un cambrioleur masqué avait massacré sa famille. L'expert psychiatre a conclu que la mère de famille présentait des signes de narcissisme.

Christiane K. a été condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité.

Lire la suite...

Nohema Graber, 66 ans, avait disparu mercredi à Fairfield, dans l'Iowa (Etats-Unis).

Ses proches, inquiets de ne plus avoir de nouvelles, se sont mis à sa recherche et ont découvert son cadavre quelques heures plus tard au parc municipal de Chautauqua où la sexagénaire avait l'habitude de se promener.

La victime a été retrouvée morte dans une brouette. Le corps était enveloppé sous une bâche.

Selon les premières constatations, cette professeur d'espagnole a été victime d'une mort extrêmement violente. Des traces de coups portés à la tête ont été décelés sur le cadavre.

Très rapidement, les soupçons se sont portés sur deux élèves de son lycée, âgés de 16 ans.

Des perquisitions ont été effectuées au domicile des suspects au cours desquelles des vêtements de Nohema ont été retrouvés tâchés de sang.

Willard Miller et Jeremy Goodale ont été inculpés de meurtre et leur caution a été fixée à un million de dollars. Il seront jugés comme des adultes. On ignore pour l'instant le mobile du crime

Les policiers ont découvert une communication entre les deux suspects sur les réseaux sociaux démontrant leur implication dans ce meurtre.

Nohema Graber enseignant à la Fairfield Community School District. «Au cours de ses neuf années au sein du lycée Fairfield, Madame Graber a touché la vie de nombreux élèves, parents et membres du personnel» a déclaré la directrice.

Lire la suite...

Une jeune homme de 23 ans a fait la connaissance d'une jeune femme, âgée d'une vingtaine d'années, sur un forum de jeux vidéo en ligne. Ils sont tous les deux gamers.

Comme il venait de quitter le domicile de ses parents et qu'il n'avait pas de domicile fixe, sa nouvelle amie lui a proposé de vivre dans son appartement de Guéret, dans la Creuse.

Ils ont décidé de cohabiter ensemble sans avoir de relations intimes.

Mais cette relation amicale s'est dégradée au fil des jours car le jeune homme refusait de participer aux tâches ménagères. Samedi soir, une violente dispute a éclaté au cours de laquelle il a étranglé à mort la jeune femme.

Puis le meurtrier a tenté de suicider en se tailladant les veines et en avalant des médicaments. En vain.

Il s'est finalement rendu quelques heures plus tard dans un commissariat pour avouer son crime. Le suspect était inconnu des services de police.

Lire la suite...

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche à Palerme, en Italie.

Une femme, âgée de 37 ans, a poignardé à plusieurs reprises son compagnon à la poitrine avec un long couteau. Elle a ensuite appelé la police et avoué avoir tué le quadragénaire, assurant avoir agi en état de légitime défense.

Les secours, arrivés sur les lieux, n'ont pu que constater le décès de l'homme, âgé de 45 ans.

Une heure avant, Vanda Grignani avait annoncé sur Facebook qu'elle allait tuer Cristian, son compagnon :

«Ce soir, je vais faire quelque chose que jamais je n’aurais pensé faire, je vous aime pardonnez-moi.»

«J’ai demandé de l’aide, ce sac à merde m’a détruite, la police et les carabiniers le défendent. OK très bien, je suis fatiguée et je n’ai plus rien à perdre.» a-t-elle ajouté deux minutes plus tard.

Cristian Coraci était connu des services de police. Condamné pour trafic de drogue et pour homicide involontaire, il portait un bracelet électronique et devait rentrer chez sa compagne tous les soirs à 23h.

«Ces dernières semaines, la relation était devenue très difficile, au point que j’ai demandé plusieurs fois à la police d’intervenir» a expliqué Vanda aux policiers. Elle a été placée en détention provisoire.

Lire la suite...

Le 18 octobre dernier, le tiktokeur Ali Abulaban, plus connu sous le nom de JinnKid, a été jeté dehors par sa femme de l'appartement de cette dernière situé à San Diego, aux Etats-Unis.

Trois jours plus tard, jeune homme de 29 ans a installé un logiciel espion dans la tablette de sa fille de 5 ans.

Lorsqu’il a entendu son ex-compagne parler à un autre homme, il s’est aussitôt rendu dans l’appartement où il a tué par balles Ana Abulaban, 28 ans, et Rayburn Cadenas Barron, 29 ans.

Le père de famille a été interpellé. Placé en garde à vue, il a reconnu le double meurtre avant de revenir sur ses aveux. Il pensait que son épouse le trompait alors que Rayburn Cadenas Barron n'était probablement qu'un ami d'Ana.

Ali Abulaban alias JinnKid comptabilise plus de 940 000 abonnés sur TikTok où il jouait des sketchs comiques et des imitations du personnage de Tony Montana du film Scarface.

Le suspect a comparu devant la Cour supérieure du comté de San Diego où il a plaidé non coupable.

Lire la suite...

Alexandra Richard, 43 ans, comparaît à partir de mardi en appel devant la Cour d'Assises de l'Eure pour le meurtre de son compagnon Sébastien Gest, âgé de 34 ans.

Les faits se sont déroulés le 16 octobre 2016 à leur domicile de Montreuil-en-Caux.

Ce jour là, son conjoint, sous l'emprise de l'alcool, s'est levé de son fauteuil en la menaçant de lui "défoncer la gueule".

Effrayée, la quadragénaire s'est emparée d'un fusil de chasse et lui a tiré dessus à bout portant. Elle avait ensuite appelé la gendarmerie qui, arrivée sur les lieux, n'avait pu que constater le décès de la victime.

L’homme était connu des services de gendarmerie comme étant violent. En janvier 2016, l'accusée avait déposé une plainte pour violences conjugales qui avait abouti à une médiation pénale.

En première instance, Alexandra Richard a été condamnée à 10 ans de prison pour «violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner».

Cette famille recomposée avait 5 enfants : 2 filles pour la mère, un garçon et une fille pour le père. Ils ont eu ensemble un bébé de 17 mois. L'homme avait été condamné en 1999 pour avoir tiré sur un rival amoureux.

L'accusée risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Lire la suite...