vision24
vision24

 

 

 

 

Dans le cadre de l'enquête sur le double infanticide de Relecq-Kerhuon, dans le Finistère, une autopsie a été pratiquée jeudi et a révélé que les 2 fillettes de 4 et 6 ans ont ingéré des médicaments avant d’être noyées.

Mercredi, la grand-mère était venue chercher ses petites-filles mais avait trouvé porte close, avec les clés à l’intérieur.

Inquiète, elle avait appelé les secours. Ces derniers, arrivés sur les lieux, avait pénétré dans le logement où ils n'avaient pu que constater le décès des deux enfants.

Quant à la mère des deux victimes, elle avait été retrouvée inconsciente dans le domicile après avoir vraisemblablement tenté de se suicider.

Une lettre écrite par cette femme de 35 ans a été retrouvée dans l'appartement. La trentenaire n'a pas supporté que son compagnon, père des enfants, veuille mettre fin à leur relation.

Le père "avait annoncé la rupture à la mère et celle-ci, n’ayant pas supporté, aurait attenté à la vie de ses enfants avant de tenter d’attenter à la sienne", précisait une source proche de l'enquête.

L'homme se trouvait en déplacement professionnel au moment des faits. La mère, qui est toujours hospitalisée, sera entendu lorsque son état de santé se sera amélioré.9299632289?profile=RESIZE_710x

Votes 0
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Vision24 pour ajouter des commentaires !

Join Vision24