G-2RQML3PV7L
Yvette, 92 ans, meurt étouffée avec les madeleines offertes par l'homme qui a acheté sa maison en viager

Alain J., 63 ans, est jugé à partir de ce mercredi devant la Cour d'Assises d’Indre-et-Loire pour l'assassinat d'une vieille dame.

Yvette, 92 ans, avait été retrouvée morte étouffée le 13 mai 2019 dans la chambre de son Ehpad à Tours, en Indre-et-Loire. La victime avait des morceaux de madeleine dans la bouche.

Quelques minutes avant la macabre découverte, l'accusé était venu lui rendre visite avec un paquet de madeleines, avant de verrouiller la porte de la chambre.

Selon le personnel soignant, la nonagénaire, atteinte d'Alzheimer, ne mangeait les gâteaux que par très petites bouchées.

De plus, Alain J. avait acquis en viager en 1995 la maison de Montbazon de la victime, à qui il versait une rente mensuelle de 558 euros.

« Cette personne ne pouvait pas avaler toute seule ce type de gâteau. Cet homme a provoqué le décès de cette personne à des fins purement économiques, c’est-à-dire qu’il voulait s’emparer de son bien pour mener son propre projet immobilier » a indiqué le procureur.

L'accusé clame son innocence. Il affirme que les employés ne lui avaient pas dit que la victime avait des difficultés lorsqu’elle s’alimentait.

« Le juge est parti du postulat que mon client était coupable. Il n’a même pas envisagé les autres causes de la mort de cette vieille dame... la thèse de l’accident restait envisageable »​ a déclaré Me Adel Bendjador, son avocat.

Alain J. risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Votes 0
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Vision24 pour ajouter des commentaires !

Join Vision24