Toutes les publications (132)

Trier par

LES VERTUS THÉRAPEUTIQUES DU MIEL

Allons y donc découvrir ensemble les vertus thérapeutiques du miel :

* Hémorroïdes : appliquez régulièrement du miel sur l’anus.

* Maux de gorge: 

faire bouillir une ou deux cuillerée à soupe de bon miel dans un grand bol d’eau pendant quelques minutes. Prendre toutes les heures trois ou quatre cuillerées à soupe de cette préparation.

* Digestion stomacale difficile: 
mettre une demi-cuillerée à soupe de bon miel dans un verre d’eau bouillante. En prendre à chaque heure une cuillerée à soupe. Observer un régime modéré.

* Contre l’aérophagie et les reflux gastriques, prendre une cuillerée de fenouil coupé fin avec une cuillerée de miel. Faire bouillir pendant 20 minutes dans un bol d’eau. En prendre toutes les deux heures, deux cuillerées.

* Contre l’intoxication ou l’empoisonnement : 
si l’on a ingéré du poison ou des aliments toxiques, prendre deux à quatre cuillerées de miel pur. Le miel ne tolère aucun poison dans l’estomac.

* Pour les yeux : 
Le miel est un grand purifiant et fortifiant des yeux. Faire bouillir une cuillerée à café de miel dans une demi-tasse d’eau pendant cinq minutes. Ensuite on y trempe une petite compresse oculaire qu’on appliquera sur les yeux.

* Hoquet:
 S’il est causé par un rhume ou un catarrhe, faire bouillir une cuillerée à café de bon miel dans un verre d’eau. C’est un très grand gargarisme.

* Abcès : 
prendre moitié miel, moitié farine blanche ; remuer le mélange en additionnant d’un peu d’eau chaude . Cet onguent mielleux doit être assez solide. Badigeonner la partie tous les soirs.

* Amaigrissement : 
Une cuillerée à soupe de miel, une heure avant chacun des trois principaux repas .
* Anémie : 
Une cuillerée à soupe de miel ajoutée à deux cuillerées à soupe de jus de citron le matin à jeun.

* Aphonie : 
bouillir l’oignon dans du jus de citron pendant dix minutes , sucrer au miel. Prendre un verre à madère, 3 fois par jour.

* Aphte : 
une cuillerée à café de mélange de jus de citron et de miel laissé dans la bouche le plus longtemps possible.

* Asthme : 
couper très fin un gros oignon, le faire macérer dans un verre d’eau tiède le soir avant de se coucher. Le matin ajouter une cuillerée de jus de citron et une cuillerée à soupe de miel. Prendre à jeun.

* Bronchite : 
Trois cuillerées à soupe de jus de citron dans un verre d’eau chaude sucrée avec une cuillerée à soupe de miel, pris deux fois par jour loin des repas pendant deux semaines.

* Brûlures : 
Verser immédiatement le miel sur la brûlure ( ou la blessure) recouvrir ensuite de compresse stérile. Refaire le pansement tous les 24 heures.

* Conjonctivite :
faire des compresses avec de l’eau chaude( un quart de litre additionner de deux cuillerées à café de miel naturel pur.)

* Constipation : 
un sirop composé d’une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à café de jus de citron dans un demi-litre d’eau le matin à jeun.

* Convalescence : 
Une cuillerée à soupe de miel et deux cuillerées à soupe de jus de citron tous les matins à jeun.

* Crampes nocturne : 
deux cuillerées à café de miel deux heures avant ou après chaque repas.

* Dépression nerveuse : 
une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à soupe de jus de citron tous les soirs au coucher.

* Douleurs musculaires :
prendre une cuillerée à soupe de miel naturel le matin et le soir.

* Dépuratif : 
Prendre une cuillerée à soupe de miel dans trois cuillerées à soupe de jus de citron tous les matins à jeun pendant 7 jours.

* Faiblesse du cœur : 
une cuillerée à soupe de miel de temps en temps. Le miel est un bon stimulant cardiaque.

* Fatigue intellectuelle : 
une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à soupe de jus de citron mûr dans un peu d’eau . le tout doit faire un quart de litre. Boire le tout en une seule prise.

* Femme enceinte : 
prendre une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à soupe de jus de citron, 3 fois par semaine, aussi longtemps que possible.

* Gingivite : 
rincer la bouche avec le mélange d’une cuillerée à soupe de miel ,le jus d’une cuillerée à soupe de citron et un quart de litre d’eau.

* Prostatite : 
La consommation quotidienne et régulière du pollen et du miel naturel soulage l’hypertrophie de la prostate.

* Fatigue générale : 
une cuillerée à soupe de miel dans un demi-verre à bière de jus d’orange plus le jaune d’œuf naturel.

* Empoisonnement : 
absorber de l’eau miellée : Deux cuillerées à soupe de miel additionner à deux cuillerées à soupe de jus de citron le tout dans un demi-litre d’eau.
 
 
Lire la suite...

Un homme, âgé de 40 ans, s'est rendu samedi matin au domicile de son ex-compagne à South Pasadena, en Californie (Etats-Unis).

Le quadragénaire a d'abord jeté un pavé par la fenêtre, avant de s'introduire dans la maison.

Puis il s'est jeté sur la jeune femme, s'est mis à la frapper et à l'étrangler. Mais ce que ne savait pas l'intrus, c'est que la victime, âgée de 37 ans, ne se trouvait pas seule dans la maison.

Alertées par les cris, sa mère et sa sœur se sont précipitées dans la pièce mais, devant la carrure et l'accès de rage de l'agresseur, elles n'étaient pas de taille pour le maîtriser.

Elles se sont alors emparées d'un couteau et d'un club de golf et se sont mises à le frapper et à le poignarder.

Entretemps, la police avait été prévenue par un voisin qui avait remarqué la vitre brisée.

Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées sur les lieux, l'homme de 40 ans était déjà mort. Quant à sa victime, grièvement blessée au visage, elle a été transportée à l'hôpital mais a pu en ressortir vite.

L'enquête a conclu à la légitime défense pour les deux femmes. Elle ne seront pas poursuivies.

https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Un-homme-frappe-son-ex-et-finit-battu-a-mort-par-la-mere-et-la-soeur-de-celle-ci-1714234

Lire la suite...

Jessica Camilleri, 27 ans, comparaît devant une Cour de justice en Australie pour le meurtre particulièrement sordide de sa mère.

Les faits se sont déroulés le 20 juillet 2019, à Sidney.

L'accusée, âgée à l'époque de 25 ans, a poignardé sa mère, âgée de 57 ans, à 84 reprises au domicile de cette dernière puis l'a décapitée.

Elle a ensuite déposé la tête de la quinquagénaire dans l'allée de la maison.

Les forces de l'ordre, arrivées sur lieux, ont interpellé la meurtrière dans le jardin qui se trouvait devant la maison des voisins.

Un enfant de quatre ans, membre de la famille, avait assisté au meurtre. Choqués par la scène de crime, certains policiers avaient eu besoin d'un soutien psychologique.

Jessica Camilleri était obsédée par les films d'horreur, surtout les plus gores. L'expert a révélé qu'elle souffrait de troubles de l’attention avec hyperactivité (TDAH), d'un handicap mental léger et d'un trouble du spectre autistique.

Son avocat plaide la démence. Le verdict sera connu dans quelques jours.

https://www.sudinfo.be/id289159/article/2020-12-01/une-jeune-femme-obsedee-par-les-films-dhorreur-poignarde-sa-mere-85-reprises

Lire la suite...

L’hospitalisation en unité Covid est « difficile », encore plus pour les malades âgés qui se sentent isolés. Sur cette image, le docteur Joseph Varon réconforte un patient qui voulait être auprès de sa femme pour Thanksgiving. Au Texas, premier État américain à dépasser le million de cas positifs au coronavirus, la population respecte peu les règles sanitaires malgré la situation.

 

« Il était juste en train de pleurer. » La photo d’un médecin ganté et masqué enlaçant un malade âgé le jour de Thanksgiving est devenue virale, symbole du désespoir des victimes du Covid-19 et de la compassion du personnel soignant.

Le cliché a été pris jeudi, jour de la fête familiale de Thanksgiving, à l’hôpital United Memorial de Houston, au Texas, par un photographe de l’agence Getty.

« Je veux être avec ma femme »

« Je suis dans l’unité Covid et je vois ce patient âgé hors de son lit, il essaye de partir, il pleurait », a raconté lundi sur CNN le docteur Joseph Varon, chef du service de soins intensifs du United Memorial.

« Je me rapproche et lui demande : + Pourquoi pleurez-vous ? + Il me dit : + Je veux être avec ma femme +. Alors je l’ai enlacé », a expliqué le médecin, disant ne s’être pas rendu compte qu’il était pris en photo.

« Il était juste en train de pleurer et au bout d’un moment il est allé mieux et s’est arrêté », a ajouté le Dr Varon qui s’est senti à ce moment « désolé pour lui » et « très triste, comme lui ».

L’hospitalisation en unité Covid est « difficile », encore plus pour les malades âgés qui se sentent seuls, a souligné le médecin, et quelques patients ont déjà tenté de s’échapper car « ils sont tellement isolés, ils veulent partir ».

Plus d’un million de cas au Texas

Le patient va beaucoup mieux et pourrait sortir de l’hôpital avant la fin de la semaine, a précisé le Dr Varon.

Le médecin, qui travaille dans son unité depuis 256 jours sans aucun jour de repos, a fait part de sa « frustration » face au manque de respect des Texans pour les règles sanitaires. Le Texas est devenu en novembre le premier État américain à dépasser le million de cas positifs au coronavirus depuis le début de la pandémie, et l’État compte plus de 21 800 morts.

« Je travaille tous les jours et les gens font tout ce qui est mauvais, ils vont dans les bars, les restaurants, les centres commerciaux, c’est n’importe quoi », a-t-il lancé.

« Les gens n’écoutent pas et ils terminent dans mon unité de réanimation. (Ils) doivent savoir que je ne veux pas avoir à les enlacer », a-t-il ajouté, en répétant les mesures sanitaires pour se protéger.

Si les consignes sont respectées, « alors le personnel soignant, comme moi, pourra peut-être se reposer », a conclu le Dr Varon.

Lire la suite...

C'est fait. La cession de 545 magasins Leader Price, 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts par Casino à Aldi France a été finalisée pour une valeur d'entreprise de 717 millions d'euros et des produits de cession à 683 millions d'euros, a annoncé le groupe d'origine stéphanoise lundi soir.

 

Casino a finalisé cette cession "pour une valeur d'entreprise de 717 millions d'euros". "Après prise en compte des passifs nets transférés avec les magasins pour 34 millions d'euros, les produits de cession s'établissent à 683 millions d'euros", explique le groupe.

Sur cette somme, "648 millions d'euros [ont été] perçus ce jour", indique Casino qui a lancé un vaste plan de cessions de 4,5 milliards d'euros pour réduire son important endettement, qui atteignait encore 4,8 milliards d'euros à la fin du premier semestre. "Jusqu'à 35 millions d'euros de complément de prix" seront "versés ultérieurement sur la base du respect d'indicateurs opérationnels durant la période de transition".

Casino reste propriétaire de la marque Leader Price

L'accord prévoit en effet l'organisation d'une "période de transition pendant laquelle les opérations au jour le jour continueront d'être gérées par le groupe Casino jusqu'au passage progressif des magasins sous enseigne Aldi tout au long de l'année 2021".

De son côté, Aldi France explique se renforcer "significativement" sur le marché français avec cette acquisition. "L'intégration de ces magasins et entrepôts permet à l'inventeur du discount de développer sa présence, notamment en Ile-de-France, dans le Sud-Est, sur la côte atlantique ainsi que dans les grandes villes", déclare-t-il dans un autre communiqué.

Le groupe allemand est présent en France depuis 1988 et dit y employer plus de 10.000 personnes, dans 862 magasins actuellement.

Casino reste propriétaire de la marque Leader Price et pourra l'exploiter en France et à l'international "selon certaines conditions convenues avec Aldi". Il "conservera ainsi une activité rentable de grossiste auprès de 200 magasins Leader Price Franchisés, et de clients externes ou internes (Franprix, Casino Géant ou supermarchés Casino)".

"Le groupe Casino va désormais pouvoir se concentrer sur ses formats porteurs que sont l'e-commerce, le premium et la proximité, et sur les nouveaux métiers à forte croissance autour de l'énergie et la data", estime Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino.

Lire la suite...

Le corps sans vie d'un homme a été retrouvé lundi matin dans un bâtiment désaffecté qui abritait un ancien Intermarché, rue de Fleurus au Havre, en Seine-Maritime.

Ce sont des ouvriers travaillant à la démolition du bâtiment qui ont fait la macabre découverte vers 9H00 et qui ont donné l'alerte.

Les policiers, arrivés sur les lieux, ont procédé aux premières constatations. La victime, âgée d'une cinquantaine d'années, gisait dans une mare de sang.

Son corps présentait des plaies. Au départ, les enquêteurs ont pensé qu'il s'agissait d'impacts de balles mais, finalement, il s’agirait de blessures dues à des coups de couteau.

Une enquête a été ouverte.

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/11/30/le-havre-un-cadavre-ensanglante-decouvert-dans-un-batiment-desaffectehttp://

Lire la suite...

Samedi matin, les policiers ont reçu plusieurs appels signalant la présence d'une Honda Blanche qui circulait à vive allure et de manière dangereuse à Houston, au Texas (Etats-Unis).

Un agent de police qui se trouvait sur la route a tenté de stopper la voiture. Mais le conducteur a redémarré après avoir fait semblant de s'arrêter.

Une course poursuite s'est alors engagée entre le fuyard et les forces de l'ordre.

Dans sa fuite, le véhicule du suspect a heurté une barrière en béton avant de sortir de l’autoroute et de s’arrêter sur le parking d'une église.

Le conducteur âgé de 35 ans, un certain Victor Campbell, a été interpellé et placé en garde à vue. En fouillant sa voiture, les enquêteurs ont découvert le cadavre d'une femme dans son coffre.

Cette dernière a été identifiée. Il s'agit de Briana Teirra Johnson, âgée de 28 ans. Les autorités n'ont pas dévoilé si Briana et Victor se connaissaient.

Une autopsie sera pratiquée pour connaître les causes de la mort. La piste criminelle est privilégiée.

Après avoir été hospitalisé, le suspect a été inculpé de conduite en état d’ébriété, délit de fuite et recel de cadavre.

https://www.crimeonline.com/2020/11/29/texas-womans-body-found-in-trunk-at-the-end-of-high-speed-chase/

Lire la suite...

Il sera le seul candidat ultramarin en compétition, le 18 décembre, au "Concours des régions" de France 3, consacré à la cuisine : le Chef guadeloupéen Jimmy Bibrac a été sélectionné pour figurer parmi les 14 cuisiniers en compétition. Le concours doit déterminer la meilleure recette de France...

 

Le ton est donné !
Lors du "Grand concours des régions" sur le thème de la cuisine du terroir français, la chaîne de télévision France 3 entend découvrir "la meilleure recette de France" !
Cette nouvelle émission promet, donc, de nous régaler ; elle sera présentée par Cyril Féraud et sera diffusée le 18 décembre 2020.

Cette compétition est ouverte aux chefs cuisiniers à la tête d'un restaurant, d'une auberge, d'un bistrot, ou encore d'une table d'hôte.
Et, parmi les 14 candidats, représentants 14 régions de France, il n'y aura qu'un seul Ultramarin : le chef guadeloupéen Jimmy Bibrac.

Mais le patron du restaurant "Ô z'épices" de Bouillante ne sera pas le seul ressortissant des Outre-mer, sur le plateau. En effet, parmi les membres du jury, qui se compose de chefs renommés et de critiques culinaires, nous retrouverons la Réunionnaise ex-Top Chef (en 2017), Kelly Rangama.
 

Jimmy Bibrac, représentant de l'Outre-mer

Avec une cuisine parfumée, mêlant les saveurs du terroir, Jimmy Bibrac parviendra t-il à séduire le jury ?
Une chose est sûre, sa réputation a déjà fait le tour de notre archipel... et pas seulement ! Le Guadeloupéen a notamment été désigné "chef cuisinier de l'année 2020", par Gault & Millau Antilles-Guyane.

Comme les autres candidats au "Grand concours des régions" de France 3, Jimmy Bibrac devra concocter une spécialité locale revisitée, puis un dessert.
Son doublé gagnant, pour l'occasion, est le "Migan de fruit à pain", suivi d'un "Tourment d'amour".
 

Reportage

Bruno Pansiot-Villon et Christian Danquin nous mettent l'eau à la bouche, avec ce reportage à (re)voir :
 
 
 
 
 
Lire la suite...

Mairead Philpott a été libérée de prison après avoir purgé moins de la moitié de sa peine de 17 ans pour avoir tué ses 6 enfants dans un incendie.

En 2012, cette femme, âgée aujourd'hui de 38 ans, avait tué ses enfants après avoir incendié la maison familiale à Derby, en Angleterre.

Les six enfants du couple Duwayne, 13 ans, Jade, 10 ans, John, 9 ans, Jack, 7 ans, Jesse, 6 ans et Jayden, 5 ans sont morts d'inhalation de fumée à la suite de l'incendie.

Vendredi, la trentenaire a été libérée du HMP Send à Surrey.

Avec son mari Mick Philpott et un ami, ils avaient incendié volontairement la maison afin d'être relogés dans une maison plus grande par les services sociaux.

Son intention était de sauver les enfants endormis par une fenêtre à l'étage, mais le plan a mal tourné et l'incendie a coûté la vie aux six enfants.

Le couple avait alors joué les victimes devant les médias avant qu'on ne découvre leur plan diabolique.

Mick Philpott avait quant à lui écopé de la prison à vie avec une peine de sûreté de 15 ans. Il pourrait être libéré dans 7 ans.

: https://www.dailymail.co.uk/news/article-8997145/Mairead-Philpott-released-prison-serving-half-17-year-sentence.html

Lire la suite...

Le drame s'est produit vendredi soir en banlieue de Nancy, en Meurthe-et-Moselle.

Un homme, âgé de 31 ans, mangeait son repas dans le tramway qui arrivait à son terminus, à Essey-lès-Nancy, lorsqu'il a avalé de travers.

Voyant qu'il commençait à s'étouffer, les passagers ont appelé les secours.

Ces derniers, arrivés sur les lieux, ont prodigué des massages cardiaques pendant une heure pour tenter de réanimer le trentenaire. En vain.

Le décès de la victime a été constaté sur place à 21H00.

hthttps://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/11/30/nancy-il-meurt-dans-un-tram-en-s-etouffant-apres-avoir-avale-de-traverstp://

Lire la suite...

En août dernier, une jeune femme de 29 ans s'est rendue dans un salon de tatouage rue Biébuyck à Hazebrouck, dans le Nord, pour se faire tatouer la colonne vertébrale.

La cliente, âgée de 29 ans, a été violée par le tatoueur. La victime s'est rendue au commissariat le lendemain pour déposer plainte.

Placé en garde à vue, le patron du salon a dans un premier temps nié le viol avant d'avouer les faits.

Quelques jours plus tard, une deuxième femme a porté plainte contre le tatoueur pour attouchements sexuels.

Puis une troisième victime s'est manifestée auprès des policiers.

Les enquêteurs se demandent si le mis en cause n'a pas fait d’autres victimes qui n'ont pas encore parlé.

Un appel à victimes a été lancé par le commissariat d’Hazebrouck. Toute personne qui aurait été agressée par ce tatoueur peut appeler la sûreté urbaine d’Hazebrouck au 03 28 50 15 15.

 

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/hazebrouck/hazebrouck-appel-victimes-lance-suite-viol-salon-tatouage-1899562.html

Lire la suite...

Kévin Rouxel et sa compagne Sofiya Bodnarchuk, tous deux âgés de 27 ans, comparaissaient devant la cour d’assises des Pyrénées-Atlantiques pour l'assassinat des parents de Kévin.

Les époux Rouxel, 55 et 54 ans, ont été tués au revolver le 20 février 2016, dans leur maison familiale, alors que la famille était réunie pour fêter un anniversaire.

Leur fils Kévin voulait récupérer un "pactole" estimé à 1,5 million d’euros, "voire 2 millions si on se débrouillait bien".

Il étaient aussi accusés d'avoir tenté de tuer le frère aîné Yann, atteint du syndrome d'Asperger. Ce dernier avait été découvert par les gendarmes en état de choc tandis que les corps sans vie de ses parents gisaient dans la salle à manger et la cuisine.

Le couple avait acheté préalablement de l'alcool à brûler pour incendier la maison en emportant les biens de valeur.

Une "check list", écrite de sa main et détaillant toutes les étapes à mener à bien pour accomplir ce qu’il qualifie de "crime parfait", avait été retrouvée dans la poche du jeune homme.

Pendant le procès, chaque accusé a chargé l'autre. Kévin Rouxel a été condamné samedi à 30 ans de réclusion criminelle pour assassinat.

Sofiya Bodnarchuk a écopé de 20 ans de prison. A l'énoncé du verdict, la jeune femme s'est effondrée et a annoncé son intention de faire appel.

 

 


https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/11/29/double-parricide-au-pays-basque-30-et-20-ans-de-prison-pour-le-fils-et-sa-compagne

Lire la suite...

Le ministère de l'Intérieur a estimé qu'environ 130.000 personnes avaient manifesté samedi contre la loi sécurité globale. Des rassemblements émaillés de quelques violences, comme à Paris et à Rennes.

Des dizaines de rassemblements à travers le pays et 133.000 personnes dans la rue, selon le ministère de l'Intérieur (500.000 pour les organisateurs). Poussée par le retentissement des images du tabassage d'un producteur de musique noir samedi dernier à Paris, la contestation de la loi sécurité globale a mobilisé 46.000 opposants dans la capitale, 7.500 à Lyon, 6.000 à Bordeaux ou encore 4.000 à Rennes, où la maire PS de la ville, Nathalie Appéré, a dénoncé "le comportement des casseurs [qui a] dévoyé une marche en faveur des libertés publiques".

Les incidents les plus graves se sont déroulés à Paris. Contrastant avec un défilé globalement calme dans l'après-midi, des affrontements ont opposé manifestants et forces de l'ordre, qui ont utilisé en fin de journée les canons à eau, au point d'arrivée du cortège, place de la Bastille.

Des casseurs se sont invités en fin de défilé parisien.

Des casseurs se sont invités en fin de défilé parisien.

(Reuters)
 

D'abord restées en retrait en dépit de plusieurs incendies et saccages de commerces par des groupes mobiles de black blocs, les forces de l’ordre sont passées à l'action après l'appel à la dispersion place de la Bastille et ont procédé à 46 interpellations.

Lire aussi - EXCLUSIF. Le patron de la Police s'exprime : "La relation entre la police et la population n'est pas abîmée"

Un journaliste également blessé

Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a condamné "une nouvelle fois les violences inacceptables contre les forces de l'ordre", faisant état de "37 policiers et gendarmes blessés". "Ceux qui lynchent nos forces de l'ordre sont loin de défendre nos libertés. Ils les piétinent", a estimé pour sa part l'ancien ministre de l'Intérieur et chef des députés La République en marche, Christophe Castaner. À Paris, 27 personnes ont été placées en garde à vue.

Plusieurs véhicules ont été incendiés autour de la place de la Bastille, à Paris.

Plusieurs véhicules ont été incendiés autour de la place de la Bastille, à Paris.

(Reuters)
 

Un photographe indépendant d'origine syrienne, collaborateur de Polka et de l'AFP, a été également blessé au visage pendant une charge de police tout comme plusieurs manifestants, a constaté une journaliste de l'AFP. L'organisation Reporters sans frontières (RSF) a réagi en estimant que "les violences policières sont inacceptables".

 
Lire la suite...

Ivre, il arrache le nez de sa compagne avec les dents

Les faits s'étaient déroulés le 8 juin 2014 à Herstal, en Belgique.

Cédric et sa compagne Laetitia étaient rentrés au domicile de la femme après une soirée arrosée chez le frère de l'homme.

Pour un motif futile, Cédric, complètement ivre, s'est mis dans une colère folle.

Il a arraché le nez de Laetitia avec les dents. Depuis cette agression, la victime est défigurée.

Après plusieurs péripéties juridiques et cinq procès, on apprend que, finalement, Cédric ne sera jamais condamné. Il s'en sort avec une simple déclaration de culpabilité.

https://www.lameuse.be/672603/article/2020-10-21/il-arrache-le-nez-de-cindy-herstal-cinq-proces-mais-cedric-na-aucune-sanction?_ga=2.41583586.1109181625.1599980008-463720920.1583911099

Lire la suite...

William Rowdy Harrell, 30 ans, et sa compagne Blakley Harrell, 23 ans, se sont mariés samedi 21 novembre aux Etats-Unis.

Le couple est ensuite parti dans la région des Keys, en Floride, pour passer leur lune de miel.

Mardi soir, le couple circulait en voiture sur l’autoroute U.S. 1 près de Lower Matecumbe Key lorsque William a perdu le contrôle de son véhicule.

Il a franchi le terre plein central avant de se retrouver sur l'autre voie où il a percuté une camionnette arrivant en sens inverse.

Les jeunes mariés sont morts sur le coup.

Légèrement blessé, le conducteur de l’autre véhicule a été transporté à l’hôpital.

Quant à ses passagères, elles ont été évacuées vers d’autres hôpitaux dans un état critique.

Une enquête a été ouverte afin de connaître les causes précises de l'accident.

 

https://www.tvanouvelles.ca/2020/11/27/maries-depuis-trois-jours-ils-se-tuent-en-voiture-pendant-leur-lune-de-miel

Lire la suite...

Contrainte de rendre son logement, cette commerçante a emménagé de manière provisoire dans son salon.

Elle a installé ses deux chats, son lit et un micro-ondes dans l'ancien espace d'attente de son salon « Wax & Cut », en séparant bien la partie privée de la partie… commerciale. Pour survivre à la crise qui lui fera perdre 60 % de son chiffre d'affaires de 2019, la coiffeuse Virginia Begnis, 49 ans, s'est installée dans son local l'été dernier après avoir rendu les clés de son appartement en location, faute de pouvoir payer le loyer. « J'ai fait rentrer 45 m2 dans 25 m2, j'ai une douche, mais pas de cuisine » confie-t-elle.

Une décision radicale prise au fil d'une crise inédite commencée lors du premier confinement. « C'est de la débrouillardise économique, un casse-tête pour moi car je suis sur un fil, dans l'illégalité par rapport à mon propriétaire, le syndic de l'immeuble. Je n'avais plus le choix, le virus est là, il fallait anticiper », détaille-t-elle… « Je me suis dit que mes clients avaient besoin de moi et que si les déplacements étaient de nouveaux limités, j'étais sur place en prévision de la deuxième vague, de la troisième… »

« Je vais pouvoir enfin mettre de l'argent sur mon compte »

Lors de ce nouveau confinement, en dépit de la fermeture des commerces essentiels, la commerçante a fait quelques coupes derrière le volet fermé de sa vitrine, « seulement pour les amis, les personnes que je connaissais, juste pour gagner quelques euros et pouvoir manger ».

Lire la suite...
Lire la suite...

Le drame s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi à Yakoutsk, en Russie.

Une mère de famille et ses 5 enfants dormaient à l'étage de leur domicile lorsqu'un feu a pris dans la cuisine.

Les flammes se sont rapidement propagées dans la maison en bois. Après avoir réalisé qu'ils étaient piégés, la maman, âgée de 31 ans, a aidé son fils aîné de 14 ans à sortir par la fenêtre.

Puis elle a évacué ses 4 frères et sœurs plus jeunes. Après avoir sauvé ses enfants, Gulnara était sur le point de s'échapper lorsqu'une poutre en bois s'est effondrée sur elle.

Les secours, arrivés sur les lieux, ont découvert le corps sans vie de la mère de famille dans les décombres.

Une de ses filles, âgée de 9 ans, a été admise en soins intensifs pour brûlures et intoxication au monoxyde de carbone. Deux garçons, âgés de 2 et 6 ans, et une fille, âgée de 4 ans, souffrent de nombreuses coupures au visage et aux membres.

Le mari de Gulnara, qui se trouvait au travail au moment du drame, est dévasté : "Ma femme prenait soin de nos enfants. Je ne sais pas comment nous allons gérer sans elle."

Un dysfonctionnement du poêle serait à l'origine de l'incendie

.http:/ https://www.mirror.co.uk/news/world-news/mum-dies-ceiling-collapses-moments-23078083/

Lire la suite...

Cela fait maintenant neuf ans que la revue médicale indépendante Prescrire présente sa liste des médicaments "à écarter des soins et à remplacer par de meilleures options". Son bilan 2021 porte sur 112 médicaments, dont 93 sont commercialisés en France. Un rapport très détaillé plutôt inquiétant.

 

Des causes de mortalité, d'hospitalisations ou d'effets nocifs graves

Pour parvenir à ce résultat, Prescrire a analysé l'ensemble des médicaments munis d'une autorisation de mise sur le marché pendant dix ans, de 2010 à 2020. Ainsi, ils ont pu constater sur le long terme les effets indésirables de certains d'entre eux. Les médicaments sur cette liste ont une "balance bénéfices-risques défavorable dans toutes les situations cliniques dans lesquelles ils sont autorisés en France".

 

Le résultat est brutal : "112 médicaments autorisés sont plus dangereux qu'utiles" titre Prescrire. Cela concerne des médicaments un peu plus anciens, pour lesquels de nouvelles alternatives plus positives ont été commercialisées entre-temps, mais aussi des médicaments très utilisés dont l'efficacité n'a pas été jugée assez convaincante.

De nouveaux médicaments dangereux

Dans cette très longue liste, que vous pouvez retrouver dans le rapport très détaillé de Prescrire, deux médicaments en particulier interpellent. Nouveaux sur cette liste noire, ils provoquent des effets indésirables "disproportionnés par rapport à leur faible efficacité ou à la bénignité des troubles traités".

Il s'agit du fameux "finastérie 1 mg", utilisé contre la chute des cheveux chez les hommes, et du "piracétam", un vasodilatateur utilisé contre les vertiges ou les troubles mineurs liés au vieillissement. Trois autres médicaments sont également mis en avant car d'autres alternatives moins dangereuses existent : l'eskétamine en pulvérisation nasale, le pimécrolimus et le romosozumab.

Si vous prenez un de ces médicaments, renseignez-vous sur les alternatives existantes et moins dangereuses. Prescrire rappelle tout de même que "ces médicaments ne sont pas forcément de futurs Mediator" mais qu'il est important que les acteurs de la santé réagissent pour éviter de nouveaux drames.

 

 

 

 
Lire la suite...

Une fusillade a éclaté le 17 novembre dernier dans un quartier de Blevins Road, dans le Tennessee (Etats-Unis), au cours de laquelle 21 coups de feu ont été tirés.

Une balle perdue a traversé les murs d'une habitation et a blessé une fillette de 10 ans qui dormait sur le canapé.

Les parents ont découvert leur enfant baignant dans une mare de sang.

«J’ai entendu mon mari hurler son nom et nous avons accouru mais il était déjà trop tard. Jamais, vous ne voulez avoir à vous lever et voir votre bébé couvert de sang» a témoigné sa maman.

Touchée en pleine tête, Lillyhanna Davis a été transportée à l'hôpital où elle est décédée des suites de ses blessures.

Trois jeunes hommes, âgés de 18 et 20 ans, ont été interpellés et inculpés. Selon les premiers éléments de l'enquête, ils ont tiré les coups de feu depuis une voiture.

Ils voulaient se venger de la mort d'un homme tué par balle lors d'une fusillade survenue le 31 octobre dernier à quelques centaines de mètres du lieu du drame.

8219695656?profile=RESIZE_710x

Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –

Vous devez être membre de Vision24 pour ajouter des commentaires !

Join Vision24

Commentaires

  • élection très difficile pour les deux camp
  • bonne initiative pour le transport aérien aux antilles
  • la police continue a faire des bavures ces lamentable et purement raciste aux états unis
This reply was deleted.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –